CR J01 : PAU - CCRB

Trop d’à peu près !


Il y avait trop d’imperfections dans le jeu ccrbiste samedi soir à Pau pour espérer une entame victorieuse.


PAU. – Pau-Lacq-Orthez bat CCRB 75-66 (18-15, 11-19, 24-14, 22-18). Arbitres : MM. Bissang, Thépenier, Vansteene.


PAU : 28 paniers sur 68 tirs dont 8 sur 28 à trois points. 11 lancers francs sur  19. 16 fautes. 35 rebonds (Yeguete, Smith 9). 13 passes décisives (Thompson 7). 13 balles perdues.


Thompson 19, Smith 23, Harris 9, Kouguère 5, Yeguete 15 puis Bokolo, JK Edwards 4, Denave.


CCRB : 24 paniers sur 60 dont 9 sur 29 à trois points. 9 lancers francs sur 12. 16 fautes. 31 rebonds (Gordon 7). 10 passes décisives (Mc Connell 6). 18 balles perdues.Antic, Lesca 5, Bamba.


 


Ah, ce retour du vestiaire ! Longtemps, les Ccrbistes regretteront ces dix minutes de repos qui ont interrompu leur bel élan. Menés de trois points à la 10e (18-15), ils avaient su refaire leur handicap et même prendre les devants grâce à une belle série (11-0) et à la maladresse béarnaise. De la 11e à la 15e, Lesca, l’enfant du pays, bien aidé par Gordon et Mc Connell, avait offert de belles perspectives à son équipe (18-26).


A mi-parcours, les Marnais possédaient toujours un petit pécule (29-34). Mais, ils avaient dû subir un début de rébellion signé Yeguete (6 points dans les trois dernières minutes). Le puissant intérieur palois n’allait pas se contenter de ce début de révolte. Au retour du vestiaire donc, Yeguete à l’intérieur et Smith en périphérie enfilaient les costumes de bourreaux. Sept points pour le premier, treize pour le second (dont trois bonus) : le compte n’était pas bon pour les hommes de Nikola Antic qui perdaient en trois minutes le bénéfice de leur fin de première mi-temps (37-36, 23e).


STRESS, MALADRESSE…


Dominés dans la peinture (8 points pour Gordon, 8 pour Todic mais deux bonus), les Champenois n’avaient d’autre solution que de s’en remettre à leur adresse extérieure. S’ils trouvaient les filets à quatre reprises depuis la ligne des 6,75 m, ils constataient que ce n’était pas suffisant face au duo Yeguete – Smith. A la 30e, les Béarnais d’Eric Bartéchecky avaient renversé la situation (53-48).


Mais, tout n’était pas fini. En s’appuyant toujours sur leur jeu extérieur, ils effaçaient leur handicap de six points (57-51, 32e) et repassaient devant après une bonne séquence de Morandais (57-58, 34e). Mais le chemin était encore long, trop long, pour boucler ce premier match de championnat par un succès. Thompson et Smith (bien sûr) se « retroussèrent les manches » et réduisirent les derniers espoirs ccrbistes à néant (65-60, 36e ; 69-62, 37e et 75-66 au buzzer).


Le rodage, le stress, les pertes de balle (18 au total), un rebond défensif un peu trop généreux (14 rebonds off pour Pau), la maladresse… les raisons de ce voyage infructueux sont nombreuses. Et la troupe de Nikola Antic n’a guère de temps pour préparer la venue de Strasbourg (battu dans sa salle par l’Asvel),  mardi soir à Reims.