FINALE VITTEL CCRB-SLUC 81-88

Pas de revanche à Vittel


Comme l’an dernier, le CCRB s’est incliné en finale du tournoi de Vittel face à Nancy. Nikola Antic a pu retirer des motifs de satisfaction de cette rencontre.


VITTEL. – Nancy bat CCRB 88-81 (23-22, 24-22, 25-20, 16-17).


CCRB : 30 paniers sur 69 tirs dont 6 sur 23 à trois points. 15 lancers francs sur 19. 17 fautes. 41 rebonds (Gordon 16). 13 passes décisives (Mc Connell 7).16 balles perdues


Richard 15, Bamba 7, Gordon 18, Mc Connell 7, Florimont 11 puis Lesca 2, Antic 2, Morandais 11, Young 8.


NANCY :31 paniers sur 67 tits dont 12 sur 21 à trois points. 14 lancers francs sur 21. 22 fautes. Eliminé : Sene. 40 rebonds (Mc Rea 14). 18 passes décisives (Raivio 6). 12 balles perdues.


Mc Rea 15, Raivio 16, Panko 21, Sy 8, Bell 6 puis Grun, Sene 6, Samnick 1, Tucker 13, Delarbouclas 2.


 


Battu de quatre points en finale du tournoi de Vittel par Nancy il y a douze mois (75-71), le CCRB a échoué dans sa quête de revanche. Hier samedi, les hommes de Nikola Antic se sont inclinés contre le même adversaire lors du dernier match de l’édition 2015 (88-81).


Dans une salle étouffante et éprouvante pour les organismes, l’union marnaise a montré qu’elle possédait des arguments à faire valoir. Contraint de solliciter ses bigmen Brew Gordon et Gary Florimont plus qu’il ne l’aurait voulu, Nikola Antic a tiré quelques conclusions de cette situation. Gordon s’annonce comme un intérieur dominant de la Pro A.


Contre les Nancéiens, privés de Pietrus (équipe de France) et Falker (blessé et remplacé par McRea) mais avec Samnick, l’intérieur US a signé son deuxième double double en deux jours : 18 points, 16 rebonds ! Et comme Florimont a confirmé ses progrès (11 points, 8 rebonds), on attend avec impatience l’arrivée de la future tour de contrôle ccrbiste qui fera du secteur intérieur une arme déterminante.


« DEUX BONS MATCHES EN DEUX JOURS »


Pourtant cela n’a pas suffi pour terrasser des Lorrains évoluant sur un nuage dès lors qu’ils se trouvaient en position derrière la ligne des 6,75 m (12/21, 57 % dont 5/6 pour Panko). Dans ce domaine, les Marnais ont été dominés (6/23) malgré le bon 3/5 de Michel Morandais. « Nous avons livré deux bons matches en deux jours », se satisfait Nikola Antic. « Mais, il nous faut travailler encore nos automatismes ».


Normal quand il faut intégrer quatre nouveaux éléments appelés à tirer l’équipe vers le haut. Contre Nancy, Richard a montré de belles dispositions (15 pts, 3 rebonds), Bamba a bien rentabilisé ses 16 minutes de jeu (7 pts, 5 rebonds) tandis que Mc Connell trouvait un peu plus ses marques et faisait jouer ses partenaires (7 pts, 7 passes).


Tout cela sera à confirmer le week-end prochain lors du tournoi de Luxeuil avec un premier match contre Strasbourg.