REPUBLIQUE DOMINICAINE

Le CCRB s’offre un Mondialiste


Les Marnais ont signé leur première victoire de la saison, la nuit dernière aux Bahamas, contre la sélection dominicaine en pleine préparation pour la coupe du monde.


 


NASSAU. – CCRB bat République dominicaine 67-62 (19-17, 15-13, 12-12, 21-20). Arbitres : MM. Cuningham, Conlif, Wilmore.


CCRB : 25 paniers sur 59 tirs dont 6 sur 22 à trois points. 11 lancers francs sur 17. 19 fautes. Eliminé : Watkins. 37 rebonds (Mitchell 11). 14 passes décisives (Lesca 5). 11 balles perdues.


Morandais 13, Chalmers 11, Payne 8, Mitchell 13, Watkins 8 puis Lesca 3, Butler 11, Florimont, Edi.


REPUBLIQUE DOMINICAINE : 24 paniers sur 60 tirs dont 5 sur 19 à trois points. 9 lancers francs sur 15.20 fautes. 35 rebonds. 12 passes décisives. 22 balles perdues.


Sosa 5, Coronado  5, Suero 2, Santana 7, Gracia 9, Feldeine 14, Vargas 7, Sanchez 2, Ramon 5, Martinez 6, Fortuna, Baez.


 


Voilà, c’est fait ! Le CCRB version Pro A a remporté sa première victoire de la saison. La petite histoire retiendra que ce succès a été obtenu face à la République dominicaine, une formation en pleine préparation pour la prochaine  Coupe du monde (nouvelle appellation du championnat du monde). En Espagne, les Dominicains se frotteront dans la poule C à l’Ukraine, la Nouvelle-Zélande, la Turquie, les Etats-Unis et la Finlande.


Face à ce futur Mondialiste, les hommes de Nikola Antic ont dû s’employer. La rencontre a été serrée (en témoignent les scores des quarts temps et les différentes stats) mais bien maîtrisée par les Ccrbistes, aux commandes de la partie pendant 36’28.


Pour ce rendez-vous, Nikola Antic a resserré ses rotations. Son fils Luka n’est pas entré en jeu, et Guy-Landry Edi  a foulé le parquet bahaméen un peu moins de trois minutes. En revanche, Mitchell et Payne ont été davantage sollicités (33’51 et 30’20).


Toujours dans sa quête des complicités entre joueurs, le coach marnais a eu plusieurs confirmations… individuelles. Tasmin Mitchell a démontré ses qualités offensives (13 pts à 60 %) mais aussi sa volonté de se mêler aux tâches défensives (8 rebonds sous son cercle et 3 de l’autre côté du terrain), Butler sera également  l’un des leaders du CCRB (11 pts – 8 rebonds).


Mais, ils ne seront pas les seuls atouts champenois. Mitchell, Butler ont signé des évaluations de 17 et 16. Mais, dans la nuit de mercredi à jeudi , trois autres éléments ont atteint ou franchi la barre des 10 d’éval : 13 pour Watkins (8 pts, tous en première mi-temps, à 60 % - 2 contres), 12 pour Chalmers (11 pts dont 6 sur 6 aux lancers) et 10 pour  Morandais (13 pts dont 10 après le repos – 5 rebonds). En sortie de banc, Rémi Lesca a montré de belles qualités de passes (5) pendant ses 18’51 de jeu.


Les Ccrbistes ont encore un rendez-vous avec le jeu, samedi contre l’université de Kentucky, avant de revenir sur les parquets châlonnais et rémois où ils devront valider le travail effectué aux Bahamas.