Lionel CHALMERS signe au CCRB

Chalmers, l’expérience d’un grand voyageur


Pour mener son jeu et dynamiter les défenses de Pro A, le CCRB a fait confiance à l’expérimenté Lionel Chalmers, 34 matches de NBA au compteur, et qui vient d’être sacré champion de Bulgarie.


Son cursus ne laisse planer aucun doute. Lionel Chalmers (1,84 m – 34 ans) ne tient pas en place. Depuis 2004 et sa sortie de Xavier  University dans l’Ohio, le futur meneur marnais a visité la Grèce, l’Italie, l’Espagne, la Russie, la Turquie et la Bulgarie. Partout, il a fait admirer ses talents de shooteurs. « Partout, ses équipes ont réussi de bons championnats », précise Nikola Antic.


Avant de boucler ses valises et ses sacs de sport pour le Vieux Continent, l’Américain avait tenté et obtenu sa chance en NBA. Drafté au deuxième tour en 2004 par les Los Angeles Clippers (33e position), il y avait effectué une saison (34 matches en 2004 / 2005 pour  3,1 pts et 1,4 passe en 12’) avant d’être échangé, en compagnie de Marko Jaric, aux Timberwolves du Minnesota. L’expérience s’arrêta là, les camps de pré-saison des Timberwolves, des Suns de Phénix ou encore des Atlanta Hawks en 2006  n’ayant pas été concluants.


21,4 POINTS EN FINALE


Qu’importe ! N’étant pas prophète en son pays, Lionel, le cousin du NBAer Mario, décida de franchir l’Atlantique. Il enfila alors successivement les maillots prestigieux de l’AEK Athènes, du Dinamo Sassari, du TAU Ceramica, du Benetton Trévise, du Commander Saragosse, de Yugra Surgut, d’Enisey Krasnoyarsk, du Lokomotiv  Kuban (avec Ali Traoré et sous la direction de Bozidar Maljkovic), d’Aliaga Petkim et enfin du Levki Sofia. Il s’apprête donc à découvrir son septième pays et son douzième club.


C’est bien beau tout cela, me direz-vous. Mais, les chiffres ? La saison dernière, Chalmers a pris une part prépondérante dans l’obtention du titre de champion de Bulgarie  décroché par le Levski Sofia. Cinquième marqueur de la NBL (16 points à 50,2 % - 38,1 % derrière l’arc), il a haussé le ton lors des play-offs : 21,4 pts à 59,2 % - 46,9 % à trois points lors des cinq matches de la finale contre Lukoil Acadomia de Sofia ; 23 pts, 8 rebonds, 3,7 passes lors des trois succès en demie. Dans la Ligue des Balkans (Bulgarie, Macédoine, Monténégro, Roumanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie), il confirma avec 15,1 pts, 2,8 rbds et 2,7 passes en 33’.


« CONSTANT DANS LE SCORING »


Avec Aliaga Petkim la saison précédente  (2012 / 2013), il avait rendu une belle feuille de stats : 15 pts à 43,6 %) et remporté le concours de tirs à trois points du All Star turc. En Superleague russe (le 2e niveau), il avait déjà fait exploser les compteurs en terminant meilleur marqueur en 2008 / 2009 (21,4 pts – 39,4 % à trois points) tout en distillant 5,2 passes à ses partenaires et en confisquant 4,5 rebonds au nez et à la barbe des géants russes.


« Depuis dix ans, ses stats n’ont pratiquement pas bougé hormis à Kuban où il a un peu moins joué », souligne Nikola Antic. Le coach ccrbiste a donc été séduit par la capacité de Chalmers à mener le jeu d’équipes de haut de tableau. « Par sa constance dans le scoring, par sa rapidité aussi », ajoute-t-il. « Il sait prendre un match à son compte ».


Nikola Antic a donc opté pour un meneur-scoreur d’expérience (Eurocup, Eurochallenge) possédant une belle qualité de passe. Avec Lionel Chalmers, Michel Morandais et Da’Sean Butler, il tient un sacré trio de gâchettes. Il  lui reste à trouver deux intérieurs qui seront chargés d’alimenter les scoreurs en munitions et de contrôler le domaine aérien.


 


Fiche du joueur