CR DENAIN - CCRB 2

Le CCRB a attendu son heure


Sans Morandais, Châlons-Reims, handicapé précocement par les fautes, a porté le coup fatal à Denain après le repos.


 


DENAIN. – CCRB bat Denain 80-72 (16-15, 18-23, 22-11, 24-23). Arbitres : MM. Oliot et Tartare.


DENAIN : 23 paniers sur 55 tirs dont 4 sur 16 à trois points. 22 lancers francs sur 29. Eliminé : Correa (35e). 29 rebonds (Bigote, Aka, Fofana 5). 8 passes décisives (Acker 5). 15 balles perdues.


Acker 14, Brown 15, Bigote 8, Aka 3, Zeno 11 puis Q. Courcier, Fofana 12, Correa 9, Lopez, Djimrabaye.


CCRB : 25 paniers sur 52 tirs dont 9 sur 21 à trois points. 21 lancers francs sur 25. 28 fautes. Eliminés : Beye (33e), Bouedo (38e). 26 rebonds (Turek 7). 10 passes décisives (Pasalic 6). 15 balles perdues.


Pasalic 12, Giffa 8, Joss-Rauze 4, Turek 16, Edi puis Tortosa 8, Bouedo 12, Slay 17, Beye 3.


 


Kévin Joss-Rauze et ses partenaires ont entamé leur triptyque nordiste par un succès. Sur le parquet de Denain, ils ont peiné pendant trois périodes avant de prendre définitivement le large sur une série de paniers primés signés Pasalic et Slay. Cette victoire en appelle d’autres à commencer par le déplacement de samedi à Orchies puis la réception, une semaine plus tard, de Lille.


DU BON TORTOSA


Handicapé par les fautes et par l’absence de Morandais (ménagé), le CCRB n’a pas trop souffert de la domination aérienne initiale des Denaisiens. La belle séquence de Florent Tortosa (2 bonus) lui permet de prendre la tête et d’atteindre le premier mini repos avec un point d’avance (15-16).


BOUEDO A SON AVANTAGE


Brown continue de poser des problèmes à l’arrière-garde marnaise. Aidé par les intérieurs Correa et Fofana, l’Américain place les siens devant (27-21, 15e). Bouedo, déjà à son avantage lors de la victoire contre Poitiers, montre sa détermination. Le CCRB reste à l’affût (27-26)  puis égalise sur la première réussite de Slay (30-30, 19e). Une accélération des US de Denain offre l’avantage aux boys de Courcier à la mi-temps (30-26).


PASALIC ASSOMME DENAIN


Pendant cinq minutes encore, les Nordistes gardent la main. Ça se joue beaucoup sur la ligne de réparation durant ces dix minutes. Les bras marnais ne tremblent pas. Mis en confiance, les Ccrbistes reviennent à la hauteur de leurs hôtes sur deux lancers de Turek (46-46) puis assomment les Denaisiens sur un panier bonifié de Pasalic (48-51, 28e).Cap’tain Joss-Rauze contient toujours Acker,  Bouedo rajoute une couche (deux lancers et un trois points) pour un 49-56 de bon augure.


10 LONGUEURS D'AVANCE


Tout se joue au début de l’ultime quart. « Notre défense de zone les a perturbés », se réjouit Stéphane Frentzel, l’assistant coach. Slay à deux reprises et Pasalic dégainent derrière l’arc de cercle et repoussent les Nordistes à 10 longueurs (57-67, 34e). Le trou est définitivement  fait. Acker tente bien de prendre le jeu à son compte mais le CCRB gère intelligemment en sollicitant Turek et décroche un précieux succès.