SPIROU CHARLEROI 74 - CCRB 60

La marche était trop haute pour le CCRB qui, après avoir mené un vaillant combat, baisse les armes face au Spirou Charleroi 74-60. Menés pendant quasiment toute la rencontre, les CCRBistes n'ont jamais baissé les bras et ont réussi à maintenir l'écart pendant trente minutes face à une formation carolo qui pourrait briguer aisément le podium des meilleurs clubs français actuels.


Le début de match était plutôt équilibré. Si Allen, l'intérieur du Spirou commençait à faire son chantier, Justin Burrell, déjà auteur d'un bon match contre Souffel, répondait, lui aussi présent et maintenait le CCRB au contact (7-7, 6e). Le match était parti sur des bases plutôt défensives et le Spirou virait en tête après dix minutes (17-11, 10e). Tout allait s'accélérer lors du début du deuxième quart, Charleroi , dont c'était le premier match de préparation, mettait plus de rythme et l'effet au tableau d'affichage ne tardait pas à se faire sentir (24-15, 12e) puis (39-17, 16e). Mais ce n'était pas sans compter sur la réaction du CCRB qui juste avant la pause, grâce aux tirs primés entre autre de Pierric Poupet et Bryan Mullins, passait un 10-0 aux Rouges pour revenir dans la partie (39-27, 20e). Une statistique montrait l'effort collectif du CCRB durant cette rencontre. À la pause, tous les CCRBistes avaient déjà au moins inscrit un panier !


Le bon passage du CCRB avait remonté le moral des troupes. Les coups de butoir répétés de Derrick Allen combinés à la réussite périphérique presque insolente de Glen Dandridge ( 7 tirs à trois-points réussis) n'avaient pas raison des ccrbistes qui grâce à son trio américain, auteur de 15 des 18 points durant le troisième quart-temps, maintenait l'écart aux alentours de la dizaine de point (59-45, 30e). Physiquement, les deux équipes, qui sont au début de leur préparation, commençaient à souffrir. Le CCRB parvenait en premier à profiter d'un coup de mou belge pour revenir à huit points (59-51, 33e). Mais le Spirou a de la ressource et parvenait à reprendre du terrain avec une belle adresse extérieure. Le CCRB s'incline 74-60 après avoir vaillamment lutté. Petite consolation, Pierric Poupet a inscrit le dernier panier du match au buzzer et du.... milieu de terrain !


Cinq de départ : Mullins 9, Mels 3, Joss-Rauze 2, Corre 6, Beye 2 puis Poupet 10, Tsagarakis 3, Burrell 15, Johnson 6, Kabengele 4.