CR ANTIBES - CCRB FINALE PLAY-OFFS EPISODE 2

Le CCRB y a cru longtemps sur le parquet. Devant durant la majeure partie de la rencontre, les Ccrbistes cèdent sur la fin et ne monteront pas en Pro A sportivement. Tim Blue avec 23 points et Bengaber sur la fin de match ont été les grands artisans du succès antibois tandis que Rodrigue Mels (12 points), Bryan Mullins (11 points) et Kevin Corre (11 points) ont défendu fièrement le maillot marnais.


Pour bien démarrer ce match, Châlons-Reims doit se montrer agressif. C'est ce que les Ccrbistes arrivent à faire. Les deux équipes ne se départagent pas dans les premières minutes (9-11, 7e). Sorti du banc, Kevin Corre réalise une excellente rentrée avec sept points en deux minutes. Le capitaine permet à Châlons-Reims de passer devant (18-16, 9e) avant qu'Angelo Tsagarakis redonne l'avantage sur un tir à trois points avant la fin de la période (21-19, 10e).


Le Champagne Châlons Reims Basket a réussi son entame de match. Pénalisé jeudi à cause d'un début raté, les marnais peuvent déployer leur jeu sans avoir à courir au score. Sur une action primée, Pape Beye donne six points d'avance, le premier écart du match (28-22, 13e). Nikola Antic peut également compter sur Rodrigue Mels (12 points à 4 sur 5 aux tirs). Antibes a du mal à contenir les assauts répétés des Ccrbistes. Sur du jeu de transition, Kevin Joss-Rauze est parfaitement servi dans le corner (40-32, 18e). Réaliste et agressif en attaque, le CCRB est bien dans cette partie. Il faut un exploit de Bengaber au buzzer pour permettre aux locaux de rester dans le match à la pause (45-40, 20e).


Il faut continuer comme ça pour Châlons-Reims. Bien appliqué, les Ccrbistes reprennent huit unités d'avance sur un ballon volé de Bryan Mullins (51-43, 23e). Mais c'est le moment que choisit Antibes pour se réveiller. Tim Blue fait sauter le verrou de la défense marnaise. Il permet à Antibes de repasser devant (53-54, 28e). Le CCRB reste au contact tout de même avant le money time (57-58, 30e).


Châlons-Reims joue sa survie dans cette finale sur ces dix dernières minutes de ce match II. Les coéquipiers de Pape Beye se retrouvent rapidement dans la pénalité au bout de trois minutes. Mais Tyren Johnson signe une action primé avec la faute et redonne quatre points d'avance (62-58, 33e). Antibes revient et les deux équipes vont se départager dans les dernières minutes. Malheureusement, l'homme du match s'appelle Lesly Bengager. L'Antillais va inscrire cinq points qui vont faire extrêmement de mal au CCRB (68-75, 36e). Nikola Antic tente un coup en utilisant prématurément son dernier temps-mort. Après plusieurs tentatives vaines, le CCRB finit par s'incliner (73-83) et perd la série 2-0. Le CCRB ne montera pas sportivement cette année. Même si elle se termine sur un échec, l'année fut tout de même belle pour un club qui n'existe que depuis trois saisons en Pro B.