CR ETOILE-CCRB

Il n'y a pas eu photo dans le derby de la Champagne-Ardenne. Le CCRB s'est imposé avec la manière (96-74) et reprend la troisième place au classement. La qualité de jeu a été rendez vous avec trente-quatre passes décisives. C'est une soirée positive sous tout les angles.


Ce dernier derby de la saison ne démarre pas de la meilleur des manières. L’Étoile dans le sillage de Damien Pistre (8 points) réalise un départ tonitruant (4-10, 2e) et oblige le CCRB à réagir. En déficit d’adresse durant le premier quart, Châlons-Reims comble sa maladresse en resserrant sa défense. Huit petits points concédés en huit minutes, le CCRB peut combler son écart avec le duo américain Johnson-Burrell (11 points). Tyren Johnson égalise même d'un dunk rageur à quelques secondes de la sirène (18-18, 10e).


Pour la première fois de la partie, le CCRB donne le ton dans cette partie. Après avoir couru après le score, c'est dans la position du chassé que les hommes d'Antic négocient le deuxième quart-temps. Le CCRB, maladroit à 3-points lors des dix premières minutes (1 sur 9), s'en donnent à cœur joie depuis l'arc de cercle. Mels, Poupet et Tsagarakis ( 5 tirs primés réussis sur 7 tentés) permettent au CCRB de creuser l'écart une première fois (30-22, 14e). Si Charleville tente de réagir avec sa gâchette Damien Pistre et le néo-carolomacérien, Hudson (40-35, 19e), les Ccrbistes remettent les gaz pour mener de neuf unités après vingt minutes de jeu (46-37, 20e).


Désormais en tête, le CCRB ne lâchera plus les commandes de la partie. La machine marnaise est en route. Le trio Johnson-Mels-Burrell enchaîne les paniers. L'écart augmente nettement en faveur des Champenois (60-44, 25e). Offensivement, Châlons-Reims récite sa partition. Burrell en point de fixation et les gâchettes Mels, Tsagarakis en périphérie, la rencontre tourne à la démonstration (71-55, 30e).


Toujours dans la lignée du troisième quart, le CCRB continue d'alimenter son compteur point avec à la fois du jeu rapide et du jeu demi-terrain. Très adroit encore une fois grâce à une belle qualité de basket, Châlons-Reims met l'Etoile à bonne distance (87-57, 35e). L'issue de la partie est scellée. Le CCRB l'emporte avec brio (96-74). Aux statistiques, il pourrait y avoir plusieurs MVP mais l'homme qui excelle depuis le début de l'année, c'est bien Justin Burrell. En 26 minutes, le pivot américain compile 20 points à 8 sur 9 aux tirs, 13 rebonds dont 5 offensifs, 4 passes pour 34 d'évaluation. Une prestation excellente qui ne doit pas cacher les très bons matchs de Rodrigue Mels (24 points à 10 sur 17 aux tirs dont 4 sur 7 à 3-points), de Tyren Johnson (17 points) et d'Angelo Tsagarakis (15 points à 4 sur 7 à 3-points). Châlons-Reims s'est offert une très belle victoire. Il faudra rééditer la même prestation collective dès la semaine prochaine avec la réception de Lille.