INTERVIEW DE MARI KONATE

C'est le petit nouveau au club. Mari Konaté est bien arrivé en Champagne. Il a commencé à participer à ses premiers entraînements. Arrivé pour palier le départ de Brice Kabengele, Mari a commencé son intégration au sein du collectif ccrbiste. Cet ailier athlétique de 2m03 est prêt à apporter sa contribution.


Mari, quelles sont tes premières impressions ?


Mari Konaté : «Pour l'instant, elles sont très bonnes. Le club m'a bien accueilli. Le premier jour, le coach m'a donné les objectifs du club. Les installations, l'organisation, tout est impeccable. J'aime bien. Je m'y plais. »


Le décalage doit être important entre la Lituanie et la Marne ?


MK : « Oui, ce n'est pas la même culture. Ce n'est pas la même vie. Après, ça reste toujours du basket. Le basket est une langue universelle. »


Pourquoi as-tu choisi le CCRB ?


MK : « Dans un premier temps, c'était plutôt proche de chez moi. Je viens de Compiègne. C'est à deux heures. Ensuite, c'est une opportunité pour me faire connaître en France. J'ai quitté la France il y a six ans. J'ai suivi un cursus américain. J'ai souhaité venir au CCRB pour me faire connaître. »


Avais-tu déjà rencontré tes nouveaux coéquipiers par le passé ?


MK : « Oui, j'ai déjà entendu parlé de pas mal de joueurs. J'ai fait un tournoi avec Pape aux États-Unis. J'avais déjà côtoyé le reste de l'équipe. »


Quel regard portes-tu sur tes différents séjours aux États-Unis et en Lituanie ?


MK : « Les États-Unis sont vraiment différents de l'Europe. Il fallait vraiment que je m'adapte aux niveaux des fautes. Outre-Atlantique, on peut vraiment jouer physique. Alors qu'en Lituanie, la défense était vraiment différente. L'adaptation s'est faite naturellement. »


Qu'attend Nikola Antic de toi ?


MK : « Il cherchait un poste 3 de grande taille. Il voulait également un joueur qui pouvait défendre de façon assez agressive. Il m'a dit que dans un premier temps, l'objectif est de défendre et ensuite après si je peux m'exprimer offensivement, ça sera un plus. La première tâche sera vraiment la défense. »


Quel joueur de basket es-tu ?


MK : «  Je suis un joueur très athlétique. J'aime courir, sauter. Mon point fort est plutôt l'attaque du cercle. Il faut que je m'améliore sur mon tir extérieur notamment à trois points. Ça ne veut pas dire que je ne peux pas shooter mais il faut que je m'améliore. Il y a toujours de la place pour s'améliorer. »


Si tout se passe bien pour toi, envisagerais-tu de rester ?


MK : « Oui, pourquoi pas. Ici, je me sens un peu comme chez moi. C'est vraiment à côté de chez moi. J'ai grandi en Picardie donc c'est à côté de la Champagne-Ardenne. Je me sens à l'aise. Tout le monde m'a bien accueilli. Tout est à notre disposition pour vraiment atteindre notre potentiel maximal. Pourquoi pas pour l'année prochaine si l'opportunité se présente. »


Tu as un joueur ou une équipe préférée ?


MK : « Mon joueur préféré, c'est Kobe Bryant. Les gens disent que LeBron James est plus fort mais pour moi, c'est Kobe. C'est vraiment Jordan et ensuite dans les joueurs qui restent, il y a Kobe. Les Lakers sont un peu dans une phase critique. Mais je pense qu'ils vont faire les Playoffs.»


Kobe Bryant a récemment changé de surnom, en as-tu un ?


MK : « Angelo m'a dit : « Toi, t'es le Young Kobe » (ndlr : Kobe Jeune). J'ai dit « Ah Merci ». Cela fait plaisir ! »