19éme Journée de Pro B

C'est le premier gros choc de 2013 pour le CCRB avec un déplacement à Antibes. Battu à l'aller par les Azuréens, les hommes de Nikola Antic comptent bien se rattraper en ramenant une victoire qui permettrait de prendre au minimum la troisième place voir la deuxième.


Le match aller a laissé beaucoup de cicatrices. Battus sur un tir primé de Shaun Fein (82-86), les CCRBistes, meilleurs ce soir là et ayant mené durant presque toute la rencontre, avaient dû s'incliner face au réalisme et à l'instinct tueur de leurs hôtes. Entre-temps, Fein s'est gravement blessé et un pigiste est arrivé : Raphaël Desroses. Lors de la dernière journée, Antibes s'est incliné à Fos (73-71) après avoir mené de plus de quinze points dans le troisième quart-temps. Au classement, les deux équipes sont à égalité avec Évreux. Une victoire du CCRB serait sur le plan comptable une excellente opération. Mais le défi est de taille car Antibes ne s'est incliné qu'une seule fois à domicile ( contre Saint-Quentin que le CCRB a battu, vendredi dernier). Solides à Salusse Santoni, les hommes d'Alain Weisz ont également tout intérêt à gagner ce match. Cette rencontre s'annonce comme un premier tournant de cette phase retour. Le danger antibois a un nom : Tim Blue. L'américain fait partie des meilleurs joueurs de Pro B avec 20,5 points à 58%, 7,7 rebonds, 3,3 passes. Mais les Sharks possèdent d'autres individualités très fortes avec Anthony Hilliard (18,4 points à 51%) ou encore Trevor Huffman (12 points à 45%, 5,3 passes). Du coté des Français, on retrouve l'ancien MVP de Pro B, Moussa Badiane (9,2 points, 6,8 rebonds, 2,2 contres pour 15,3 d'évaluation). La bataille dans la raquette s'annonce épique. Justin Burrell, Kevin Corre et Pape Beye auront la lourde tâche d'exceller des deux côtés du terrain. Si Antibes est la deuxième meilleure attaque de Pro B, le CCRB et sa défense de fer aura un mot à dire. Bref, Antibes-CCRB est le match à ne pas manquer ce week-end !


Le mot de Nikola : « C'est toujours mieux quand les équipes de devant perdent. Mais ça ne change pas notre envie d'aller gagner le match, de se venger. Il ne faut pas oublier qu'Antibes a gagné dans la première partie du championnat. Il ne faut pas oublier qu'avoir deux victoires contre nous, ça peut être décisif à la fin du championnat. Je ne vais pas donner les pronostics à savoir qui est favori et qui ne l'est pas. On a envie et l'obligation d'aller là-bas avec un esprit de gagner le match. On va s'appuyer sur notre plan de jeu mais il y aura toujours un plan pour résoudre les problèmes qu'Antibes peut nous poser. On doit avant tout se baser sur ce qu'on sait faire. Cette année, on ne peut pas énormément compter sur un faible nombre de balles perdues. Dans un match normal, si on perd pas plus de treize ballons, on peut gagner mais, à domicile dès fois on en perd presque vingt et on gagne quand même. Il faut être agressif car l'équipe en face peut laisser des ballons. De mémoire, Antibes en a perdu vingt contre Fos. Je pense que Tim Blue est un joueur décisif dans cette équipe. Est-ce qu'il faut prendre la décision de l'arrêter et de laisser les autres faire un peu plus ou de le laisser lui ? C'est notre travail pendant cette semaine. Il faut qu'on décide. »