PREVIEW LILLE

Face à Lille, le CCRB affrontera une équipe blessée qui reste sur quatre défaites de rang. Le LMBC qui dispose d'une belle équipe sur le papier, cherchera à renouer avec la victoire à domicile après deux derbys manqués. Châlons-Reims rentrera, du point de vue du calendrier, dans le vif du sujet avec une série de rencontres importantes à commencer par Lille, vendredi.


 


À Lille, tout allait bien jusqu'à la huitième journée. Avec un bilan de cinq victoires pour deux défaites, les Nordistes figuraient dans le Top 8 de la Pro B. Mais lors de ce huitième match, la défaite à Bourg-en-Bresse (73-64), a amorcé une série de quatre défaites consécutives. Entre temps, il y a eu ces derbys perdus à la maison contre Le Portel (75-85) et, plus surprenant contre Denain (85-86). L'équipe entraînée par Abdou N'Diaye, n'est donc pas au mieux. La venue du CCRB représente pour les Lillois, le meilleur moyen de se relancer. Jason Siggers, meilleur marqueur du club avec 20,4 points en moyenne ( 3ème meilleur marqueur de Pro B), sera une des cibles numéro un, de la défense CCRBiste. Autre joueur à surveiller, le meneur français, Loïc Akono, passé par Nanterre avec qui, il a connu la Pro A. La raquette avec Bradford et Smith, montre de sérieuses garanties. Deux anciens champenois figurent dans l'effectif lillois : l'ancienne gâchette formé à Reims, Benoît Gillet, et le meneur, Aurélien Rigaux. Châlons-Reims devra avant tout s'assurer de la victoire dans une salle où il a gagné (84-86 en 2010/2011) et perdu (74-64 l'année dernière). Les Champenois pourront compter sur leurs hommes en forme du moment : Angelo Tsagarakis (20 points de moyenne sur les cinq derniers matchs), et Justin Burrell ( 16,8 points, 6,8 rebonds pour 20,8 d'évaluation sur les quatre précédentes rencontres).


 


Le mot de Nikola : « Il y a eu pas mal de changements dans cette équipe. Ils ont fait un bon recrutement avec Siggers qui a été meilleur scoreur en Pro B. Il y a aussi Akono qui était le meneur titulaire de Nanterre. Ce sont deux bonnes recrues. Ils ont gardé aussi Bradford, Smith, Taccoen ou Gillet. C'est une équipe capable de gagner partout. Ils connaissent bien le jeu de la Pro B. Je pensais au début de saison que gagner à Lille, serait un exploit mais il y a déjà deux équipes qui les ont battues. Pour nous, c'est un match important. Lille reste sur quatre défaites d'affilées et on sait ce qu'il nous attend. On devra savoir gérer l'agressivité adverse et profiter d'un manque de concentration. Il n'y a pas de surprise, je sais ce qui nous attend. Nous avons la qualité individuelle pour résoudre ces problèmes. »