GRAVELINES DUNKERQUE - CCRB : Le preview

A Gravelines sans complexe


Rassuré par sa victoire contre Orléans, le CCRB se rend au Sportica l’esprit libéré et avec une petite idée derrière la tête.


Inutile de rappeler que la victoire obtenue mardi contre Orléans (89-75) a fait un bien fou à un groupe et à un club qui souffraient dans leurs chairs et dans leurs têtes depuis trop longtemps. Affirmer que les esprits sont totalement libérés depuis cette belle soirée serait… méconnaître le coach ccrbiste. Nikola Antic veut plus. « J’ai toujours la volonté de faire mieux. » Il veut donc que sa troupe prouve ses qualités des deux côtés du terrain. Offensivement, on sait les Champenois capables de signer des matches à 80 points ou plus (14 fois cette saison, 7 fois plus de 85 pts).  Défensivement, ils ont démontré qu’ils pouvaient contenir les meilleures gâchettes, au moins pendant quelques périodes (25 pts encaissés contre Orléans en première mi-temps).


Reste à confirmer dès demain samedi à Gravelines (20 heures), une formation qui ne respire pas la santé ces derniers temps en témoignent ses quatre revers de suite, mais qui est toujours en course pour obtenir son billet pour les play-offs (une victoire de retard sur Le Portel et l’Asvel). Cette dernière donnée… est peut-être le meilleur atout des Ccrbistes. Les Nordistes n’auront, en effet, pas le droit au faux pas. La pression sera sur leurs épaules. « J’ai regardé leur match contre Le Portel. Ils semblaient perdus », lâche Nikola Antic. « Je crains qu’ils se révoltent devant leurs supporters ».


GRAPPILLER UNE OU DEUX PLACES


Le technicien de l’Union marnaise connaît également les forces de son rival du soir. Deux hommes détiennent les clés de l’attaque gravelinoise. Le meneur Cobbs (2e provocateur du championnat) et l’ailier Gibson (3e marqueur, 16,9 pts)  assument leurs statuts de leaders. Ils prennent respectivement 12,2 et 13,3 tirs en moyenne. A surveiller donc afin qu’ils ne réalisent pas le même festival qu’à l’aller (18 et 26 pts). Il faudra également garder à l’œil deux éléments capables de faire sauter les verrous défensifs les plus robustes : l’arrière Sek Henry et l’ailier fort Solomon (3e rebondeur de la Ligue, 8,3 rbds).


Le CCRB est-il capable de profiter du coup de moins bien actuel de l’équipe des Hauts de France ? « Nous serons plus libérés », espère Antic qui ne veut pas oublier la soirée de mardi. « On a joué très, très gros. Il y aura un après Orléans, c’est sûr. » Certes, ce sera un petit « après » (quatre  matches) mais s’il pouvait permettre aux Champenois de grappiller une ou deux places, cela effacerait tous leurs malheurs de fin de saison. Après tout, Nicolas De Jong et ses partenaires ne sont qu’à une victoire de Cholet (12e) et sur la même ligne que Dijon, Antibes et Hyères-Toulon !


ANTIC EN COLERE


Seul hic pour les Ccrbistes : les quatre dernières journées vont se succéder à raison de deux rendez-vous par semaine. Ce rythme effréné peut les handicaper. « Vous en connaissez beaucoup des équipes qui peuvent se passer de trois éléments importants en fin de championnat : son meneur (Edouard Choquet puis Andre Lawrence), son meilleur scoreur (Steven Smith), son meilleur joueur (Mark Payne) ? », grommelle Antic, très en colère après un règlement qui n’autorise plus les jokers médicaux.


Le renfort de Jerry Smith (10 pts – 7 passes - 5 fautes provoquées – 4 rebonds – 3 interceptions et 3 balles perdues pour son premier match avec le CCRB) a permis à Nikola Antic de redistribuer les cartes de son jeu. Solo Diabaté, repositionné au poste d’arrière, a signé sa meilleure sortie ccrbiste (21 d’évaluation : 16 pts à 70 % - 3 rbds – 5 passes en 32’), Luka Antic a gagné quelques minutes et confirmé sa montée en puissance… Et si c’était au tour de Vasl de sortir de sa réserve ?


 


-------------------------------------------------------------


Faites vos jeux !


Cholet (12– 11 victoires) : à Hyères-Toulon, Monaco, à Gravelines, Le Portel


Dijon (13e – 10 v) : à Monaco, Paris-Levallois, à Orléans, Pau-Lacq-Orthez


Antibes (14e – 10 v) : au Mans, Le Portel, à Villeurbanne, Gravelines


CCRB (15e – 10v) : à Gravelines, Pau-Lacq-Orthez, au Mans, Villeurbanne


Hyères-Toulon (16e – 10 v) : Cholet, à Nanterre, Limoges, à Nancy.