ANTIBES - CCRB : 82 - 69

Cote d’alerte sur la Côte d’Azur


Battu par Antibes, le CCRB se retrouve dans une position inconfortable en bas de classement. Tout se jouera lors des deux prochaines rencontres disputées à domicile.


ANTIBES. – Sharks Antibes battent Châlons – Reims 82-69 (20-16, 15-18, 26-17, 21-18). Arbitres : MM. Bayot, Vansteene, Roux.


ANTIBES : 28 paniers sur 67 tirs dont 7 sur 23 à trois points. 19 lancers francs sur 26. 18 fautes. 49 rebonds (Otule 10). 15 passes décisives (Blassingame 8). 15 balles perdues.


Cordinier 13, Blue 9, Blassingame 19, Kouguere 7, Otule 20 puis Solomon 3, Bourdillon 3, Galliou, Tornato 8, Diarra.


CCRB : 25 paniers sur 72 tirs dont 7 sur 29 à trois points. 12 lancers francs sur 18. 29 fautes. Eliminés : Young (34e), De Jong (39e). 30 rebonds (Cain 7). 15 passes décisives (Diabaté 4). 9 balles perdues.


Young 17, Diabaté 14, Payne 17, De Jong 12, Cain 2 puis Choquet, Vasl 3, Antic, Cassier, Smith 4, Karolak.


 


Le CCRB a subi son quatrième revers consécutif à Antibes ! Mais surtout, les Marnais ont été rejoints par leurs adversaires du soir et même dépassés au panier-average. Désormais, il n’y a plus que deux équipes derrière eux (Orléans qui accueille Nanterre ce soir) et Nancy (qui se rend à Gravelines).La situation est inquiétante mais pas encore irréversible. Les deux prochaines journées, à domicile, contre Cholet et Orléans seront décisives. 


 


PAYNE ET DIABATE RESISTENT




Sur la Côte d’Azur, le CCRB a donc atteint la côte d’alerte. Les hommes d’Antic ont  eu l’occasion de faire douter leurs hôtes. « Il faudra gérer nos passages à vide, nos temps forts », soulignait le coach à quelques heures du départ pour Antibes. Raté ! Et pourtant, Mark Payne et ses coéquipiers (dont Choquet qui a donné douze minutes à son équipe) ont montré de belles qualités morales à Antibes. Une fois (27-20, 13e), deux fois (35-28, 19e), trois fois (63-51, 31e), ils ont su piocher au plus profond de leurs ressources pour gommer leur handicap et prendre les commandes (27-28, 14e ; 35-37, 22e) ou se rapprocher de leurs hôtes (63-59, 33e).


S’ils n’ont pas sombré lors des premières flambées antiboises, les Ccrbistes l’ont dû à Mark Payne tout d’abord (15 points à la pause) puis à Diabaté (9 points à cheval sur les deuxième et troisième quarts temps) après que Blassingame et Otule aient produit  une deuxième accélération. Malheureusement, il n’y eut qu’un semblant de miracle quand Young (trois bonus de suite) effaça, presqu’à lui tout seul, les dix points de débours de la fin de troisième quart (61-51).


La suite fut moins glorieuse. De Jong, trop tôt pénalisé par les fautes, tenta bien de prendre le relais offensif mais le groupe marnais n’avait pas suffisamment d’atouts en réserve pour inquiéter les Antibois avec Smith 4 points, Vasl 3 points et Cain 2 points. Les Azuréens ont alors pu dérouler en fin de partie et conforter leur avantage (73-60, 37e ; 82-69 à la sirène).

Plus de photos sur Sharks Antibes