ELAN CHALON - CCRB : Le preview

Encore un morceau de choix !


Après Monaco et Strasbourg, le CCRB se rend à Chalon-sur-Saône sur le parquet d’un Elan euphorique après sa qualification pour la finale de l’Europa Cup.


Avant le match contre Strasbourg, Nikola Antic avouait que « ce serait bien de décrocher au moins une  victoire lors des deux rendez-vous à venir. » La Sig, largement supérieure au CCRB (58-79), n’a donc pas laissé le choix au groupe marnais. Pour remplir l’objectif (l’espoir ?) du coach champenois, il va donc falloir aller s’imposer à Chalon-sur-Saône. Seulement voilà, les Bourguignons ne sont pas n’importe qui. Sans être intraitables sur leur parquet (10 victoires sur 13 matches de Pro A), les hommes de Jean-Denys Choulet ne se montrent guère complaisants avec leurs hôtes.


Il n’y a qu’à regarder d’un peu plus près les stats chalonnaises pour se persuader que la tâche des Ccrbistes sera ardue. L’axe 1-5 fait trembler toutes les défenses de l’élite. Roberson, du haut de ses 180 centimètres alterne les passes décisives (7,3) et les points (15,5). Fall (2,18 m) domine les airs de la Pro A (8,8 rebonds en moyenne) et oblige ses rivaux à modifier les trajectoires de leurs tirs s’ils veulent éviter ses bras tentaculaires. « Ils ont assez de qualité pour battre n’importe quelle équipe. »


RETROUSSER LES MANCHES


Mais, les atouts ne manquent pas dans le camp saône-et-loirien au cas où les deux joueurs cités passeraient à côté de leur sujet. Cameron Clark est, en effet, le top-scoreur de la division (18 pts à 54 %). Et si par mésaventure, il ne trouvait pas la mire, ses coéquipiers  Harris, Nzeulie ou Bouteille s’empresseraient de prendre le relais. Vous l’avez deviné, Mark Payne et ses partenaires vont devoir retrousser leurs manches et bâtir une solide muraille devant leur cercle. Faute de quoi, les Bourguignons ne se feront pas prier pour prendre leur revanche de l’aller (74-69 dans le sillage du duo Young – Smith, 40 pts à eux deux).


Actuellement, l’Elan chalonnais occupe la deuxième place d’une Pro A encore hésitante à distribuer ses lauriers de la saison régulière. Mais, ce rang, qui offre l’avantage du terrain jusqu’à la finale, n’a pas été le seul objectif de Choulet.  Mercredi soir, Roberson and co ont disputé et remporté leur demi-finale retour  d’Europa Cup contre Ostende (83-65). Ce surcroît de fatigue, cette énergie laissée au Colisée peuvent laisser croire que c’est le bon moment de défier les Chalonnais et surtout de stopper… leur Elan.