CCRB - CHALON SUR SAÔNE : Le preview

Un sacré client pour la reprise


2017 démarre fort pour le CCRB. Au menu de la soirée de samedi à Coubertin, l’Elan Chalon-sur-Saône, le dauphin aux dents longues du leader.


Nouvelle année, nouvelle défense ? C’est tout ce qu’on peut souhaiter au CCRB, la formation la plus généreuse des rencontres disputées avant la Saint-Sylvestre avec 84,8 points offerts à ses adversaires. Pour vivre une fin de saison sans frayeur, les Marnais vont devoir se montrer plus intransigeants, plus durs devant leur cercle. On aura l’occasion d’en savoir un peu plus sur leurs bonnes résolutions dès demain samedi avec la venue à Châlons de… Chalon (20 heures).


Les Bourguignons ne sont, malheureusement pas, les invités idéaux pour une reprise. Les hommes de Jean-Denys Choulet sont déjà en rythme grâce à leurs deux matches d’Europa Cup (victoires 102-83 contre les Turcs de Gaziantep et 88-66 sur le parquet des Roumains de Targu Mures). Mark Payne et ses coéquipiers n’auront que les seules quarante minutes amicales de leur match contre Nancy dans les jambes.


« ROBERSON LEUR FAIT DU BIEN »


« On a profité de cette rencontre disputée à Saint-Dizier pour réviser nos gammes », souligne Nikola Antic tout heureux que le froid régnant dans la salle bragarde n’ait pas causé de dégâts physiques au sein de sa troupe. Le coach est conscient que tout ou presque sera différent à Coubertin. Les Chalonnais de Choulet sont confortablement installés sur la deuxième marche de la Pro A avec deux victoires d’avance sur leurs poursuivants Nanterre et Pau et une seule de retard sur le leader monégasque.


C’est dire si le groupe bourguignon possède de solides atouts. « Je trouve qu’il y a plus de qualité dans leur jeu cette année », lâche Antic. « Plus de dureté défensive également (71,2 pts encaissés, 4e meilleur total). Et puis, ils ont des éléments très performants. » En premier lieu John Roberson, « un meneur qui leur fait du bien, capable de marquer et de bien faire jouer ses partenaires. » Elu joueur du mois de décembre, Roberson (16,1 pts – 7,2 passes) forme avec Moustapha Fall (2,18 m, meilleur défenseur du début de saison, 11,1 pts – 8,9 rebonds) un axe 1-5 redoutable et redouté.


ATTENTION A BOUTEILLE


Mais, l’Elan ne serait pas le dauphin de Monaco s’il ne possédait pas d’autres atouts. Clark (15,7 pts – 6,4 rbds) à l’intérieur, les ailiers Nzeulie (8,9 pts) et Harris (14,3 pts) sont de sacrés clients. Il ne faudrait pas oublier le longiligne ailier Axel Bouteille (2 m) qui a démarré l’année 2017 sur les chapeaux de roue (24 et 15 pts en coupe d’Europe). La mission s’annonce donc délicate pour les Ccrbistes qui devront se transcender des deux côtés du terrain. Car, il ne fait aucun doute que les leaders offensifs du cru (Smith, De Jong, Young…) feront l’objet d’un traitement de faveur de la part des Bourguignons. 


 


Le thème de la semaine annoncé par Nikola Antic « Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra donner tout ce qu’on a dans les tripes » . Car la densité de la Pro A est telle « que douze victoires ne suffiront peut-être pas pour le maintien. » Aujourd’hui, le CCRB a décroché six succès. Plus que jamais, il devra donc effectuer une deuxième partie de parcours plus forte que la première.