GRIES-CCRB 59-71


COUPE DE France (32e de finale)


Premier contrat rempli


Le CCRB a réalisé l’essentiel hier à Gries. Le voilà qualifié pour les seizièmes de finale qui le conduiront à Denain.


GRIES. - Châlons-Reims bat Gries-Oberhoffen 71-59 (22-13, 16-13, 19-20, 14-13). Arbitres : MM. Lepercq et Ortis.


GRIES : 22 paniers sur 55 tirs dont 8 sur 28 à trois points. 7 lancers francs sur 11. 21 fautes. 32 rebonds (Mackowiak 8). 13 passes décisives (Doumbia 5). 16 balles perdues.


Woodmore 7, Doumbia 7, Outerbridge 9, Mackowiak 8, Stankovic 10 puis Ghezala 3, Majstorovic, Duro 6, Mendy, Maginot 9.


CCRB : 29 paniers sur 57 tirs dont 5 sur 13 à trois points. 8 lancers francs sur 16. 16 fautes. 38 rebonds (Cain 11). 15 passes décisives (Anderson 4). 16 balles perdues.


Choquet 7, Payne 15, Vasl 8, Cain 10, Smith 9 puis Antic 4, Karolak 5, Anderson 13.


 


Le CCRB a rempli son contrat sur le parquet de Gries. Le CCRB s’est offert un match de "pré-saison supplémentaire" – le mardi 20 septembre – en s’imposant pas aussi aisément qu’il ne l’aurait voulu ou souhaité. Après cinq minutes d’observation (9-8, 5e), les Marnais confiaient la mission d’une première banderille à Anderson, Payne et Karolak. L’écart se creusait rapidement (11-17) et atteignait 12 pts avant de se figer à 9 (13-22) au premier mini repos.


La soirée était lancée sur de bonnes bases. Les protégés de Nikola Antic continuaient à maîtriser les débats et leurs douze longueurs d’avance à mi-parcours (26-38) avec un bon duo cap’tain Payne – Cain (10 et 8 pts) laissaient penser que le plus dur avait été fait. La mi-temps allait se charger de regonfler les batteries de… Gries. Cinq minutes après le retour des vestiaires, les hommes de l’ancien Rcbiste Ludovic Pouillart donnaient des frissons à leurs supporters ainsi qu’à leurs rivaux surpris de la résistance bas-rhinoise (41-44).


GRIES SE RAPPROCHE


Pendant deux minutes encore, les Alsaciens entretenaient leurs rêves les plus fous (43-47). Choquet décida que la plaisanterie avait assez duré. Il dégainait derrière l’arc de cercle. Antic lui emboîtait le pas avant que Choquet ne conclue la période. Les locaux n’avaient inscrit que trois points durant ces cinq dernières minutes (46-57). Cela ne les refroidissait pas puisqu’ils entamaient le dernier quart sur les chapeaux de roue (6-0 en trois minutes) et se rapprochaient à cinq points (52-57) puis à quatre (57-61, 35e).


Le money time se révélait sans pitié pour Gries qui n’allait plus marquer que trois points. Dans le même temps, Vasl dégainait derrière la ligne de bonification, et Jermaine Anderson finissait le travail en inscrivant les dix derniers points ccrbistes. Place maintenant à l’ultime ligne droite de la préparation avec la venue à Reims des Belges de Mons-Hainaut samedi puis le seizième de finale de la Coupe le mardi suivant à Denain (vainqueur 73-59 à Kaysersberg). Il s’agira ensuite de remplir un autre contrat lors de l’ouverture du championnat avec la venue d’Antibes à René-Tys.