SPIROU-CCRB 73-76


Une soirée renversante !


Le CCRB s’est imposé pour la deuxième fois en deux jours à l’issue d’une partie qui les a vu passer par des hauts et des bas.


NEUFCHATEAU. –CCRB bat Spirou Charleroi 76-73 (11-16, 27-14, 13-28, 25-15).


CHARLEROI : Marnegrave 5, Harris 13, Richardson 24, Gaudoux 2, Kemp 12 puis Fusek 3, Lambot 4, Delalic 10


CCRB : Payne 14, Choquet 2, Vasl 10, Smith 12, Cain 11 puis Anderson 13, Antic 11, Karolak 3.


 


Le séjour belge du CCRB s’est révélé fructueux puisque les hommes de Nikola Antic se sont imposés à deux reprises, vendredi soir contre Liège et le lendemain face à Spirou Charleroi.  Toujours privés de De Jong (en sélection néerlandaise) et de Young (mollet), les Ccrbistes ont donc emmagasiné de la confiance, l’un des objectifs recherchés par leur coach. « Collectivement, cela a été intéressant », souligne Laurent Gaudré, le directeur général de l’union marnaise « même si l’adresse nous a fait défaut dans le premier quart ».


Les Champenois allaient corriger ce défaut par la suite, notamment derrière l’arc de cercle où ils firent mouche à dix reprises hier soir grâce à cinq joueurs différents (Smith et Antic  trois fois, Vasl deux, Anderson et Karolak une). Dans l’autre camp, on n’était pas en reste, le danger venant essentiellement de Richardson (six bonus).


Cela explique en partie que cette rencontre très intense ait connu  de multiples renversements, les Belges s’adjugeant les premier et troisième quart temps, les Marnais les deux autres sur des écarts assez conséquents (+ 13 et + 10). Dans l’ultime période, Jermaine Anderson – qui trouve de plus en plus ses marques - et ses partenaires semblaient avoir cause gagnée mais le pressing belge leur faisait perdre deux ballons. Tout était à refaire ! C’est sur la ligne que Payne, Antic et Smith faisaient définitivement la différence.


Il faudra confirmer tout cela dès vendredi à Châlons (19 h 30) face à d’autres Belges, les Kangourous de Willebroeck.