Preview J24 : LE MANS - CCRB

Mission délicate au Mans


Le classement ne laisse guère d’espoir au CCRB qui se rend chez le troisième, Le Mans. Pourtant, Nikola Antic et ses hommes rêvent d’une performance dans la Sarthe.


Les chiffres mentent rarement. Ceux qui attendent les Ccrbistes dans la Sarthe peuvent inquiéter ou être porteurs d’espoir. Reste à savoir quelle option présidera les débats qui opposeront, demain samedi (20 heures)  les Marnais à leurs hôtes du Mans. Les plus pessimistes mettront en avant deux domaines dans lesquels excellent les Manceaux ; le rebond et l’art de provoquer les fautes. Dans ces deux secteurs, les hommes d’Erman Kunter sont les plus habiles de la Pro A. Alors attention au spécialiste ès-bataille aérienne Mouphtaou Yarou et aux insaisissables poisons Petr Cornelie et Tywain McKee !


Les plus optimistes privilégieront les carences mancelles : l’adresse à deux points et les passes décisives. Derniers de la classe dans ces deux colonnes statistiques, Mike Gelabale et ses coéquipiers n’en souffrent que moyennement puisqu’ils occupent une belle troisième place qui leur assure un billet pour les play-offs et leur ouvrent de belles perspectives.


DUEL DE BIG MEN


Face à un jeu qui semble faire la part belle au talent individuel, les Champenois ont-ils les moyens de  récupérer les points abandonnés sur le parquet de René-Tys la semaine dernière aux Dijonnais et signer une dixième victoire dans ce championnat ? Il faudra pour cela contenir les forces adverses tout en se montrant le plus réaliste possible.


Le premier chantier concerne Mouphtaou Yarou. Le solide Béninois (2,04 m) avait manqué le match aller sans conséquence néfaste pour les siens qui avaient survolé la rencontre (65-92). A Antarès, il recevra la réplique de celui qui est son dauphin au classement des rebondeurs, Drew Gordon. Le duel promet, ces big men inscrivant fréquemment leurs noms dans la rubrique double-double : dix fois pour le Manceau, onze pour les Ccrbistes.


L’IMAGINATION DU COACH


« Le Mans est bien partout », souligne Nikola Antic. « Il y a de bons extérieurs comme Gelabale, de jeunes intérieurs comme Cornelie et Yarou, un fort rebondeur ». Difficile de prévoir un plan anti X ou Y même si le coach ccrbiste ne manque pas d’imagination. Les gros marqueurs (Travis, McKee, Lofton) feront l’objet d’une attention particulière bien évidemment. Mais, ce qui pourrait permettre aux Champenois de chercher - et de créer – l’exploit, c’est d’évoluer à leur meilleur niveau et même au-dessus de leurs standards.


On le devine, Alex Young (14,5 pts) et Drew Gordon (14,2) seront ciblés. Cela devrait libérer des espaces pour leurs partenaires. La parole sera donc donnée à leurs coéquipiers habitués des shoots à distance, Morandais (9,6 pts), Richard (9,2) et Lesca (3,6 mais 12 pts contre Dijon), au meneur McConnell (8,9) et aux pensionnaires de la peinture Florimont (7,9) ou Stephens (7,4). C’est à ce prix, que les Ccrbistes se feront une joie de payer, que l’exploit pourrait être envisagé.